Vous êtes ici: Accueil > Communications > Communiqués
Retour à la page d'accueil



Communiqué


Publié le 2 mars 2018

 


Version imprimable  Version imprimable


Communiqué


Ensemble pour la paix un thème qui invite à la solidarité

«Ici comme ailleurs, le dialogue favorise la paix»

- Geneviève Labbé

Victoriaville, le 1er mars 2018 – Pour l’équipe diocésaine de Développement et Paix, au Centre-du-Québec, on peut dire que «les bottines suivent les babines». Alors que la campagne annuelle du Carême de partage prenait son envol sur le thème Ensemble pour la Paix, les membres bénévoles du mouvement ont pris l’initiative de créer une collaboration inusitée avec Geneviève Labbé, une artiste du milieu, elle-même engagée Lancement de la campagne Carême de partagedans le dialogue pour la paix. C’est ainsi qu’avec l’auteure-compositrice et interprète de Victoriaville, la chanson Notre maison du monde a été mise à profit afin de susciter la réflexion et l’engagement dans toutes les paroisses du diocèse de Nicolet.

Comme chaque année, les membres de Développement et Paix misent sur la période du carême pour mobiliser un mouvement de solidarité dans le diocèse de Nicolet. «C’est une période importante, spirituellement, pour les chrétiens: on est invité à se détacher d’un certain confort matériel pour se tourner vers les autres, dans un esprit de partage», explique Mgr André Gazaille, évêque de Nicolet. «La paix est un bien précieux. Il y a la paix intérieure, bien sûr, mais aussi la paix sociale et politique dont nous jouissons dans un pays comme le nôtre sans toujours l’apprécier à sa juste valeur. C’est pour permettre à d’autres sociétés, qui sont moins favorisées que nous sur ce plan, qu’on invite les gens à appuyer Développement et Paix durant ce Carême de partage», dit-il.

Une association porteuse de sens

Lancement de la campagne Carême de partageLa campagne Ensemble pour la paix vise à sensibiliser la population canadienne à l’importance du dialogue dans la construction de la paix, en plus d’amasser des fonds pour des partenaires qui y travaillent concrètement dans les pays du Sud. À cet égard, l’association avec l’artiste pour la paix Geneviève Labbé est pleine de sens. Sa chanson Notre maison du monde est proposée à toutes les paroisses du diocèse de Nicolet comme outil d’animation pour les rassemblements du carême, en particulier les activités faites dans le cadre du Carême de partage.

Quand on parle de construire la paix, l’expérience de cette création artistique en est un bon exemple. «Cette chanson et son vidéoclip sont des œuvres collectives», souligne l’artiste. «Notre maison du monde a été composée à partir du témoignage de personnes réfugiées venues de différents continents et qui ont été accueillies dans nos communautés.  Ici comme ailleurs, le dialogue favorise la paix et permet la rencontre de l’autre», remarque-t-elle.

Des activités variées

Parmi les activités qui se tiendront d’ici Pâques, on peut nommer le jeûne solidaire «24 heures pour le monde» organisé par Bianca Mailloux à l’École secondaire de la Poudrière à Drummondville, où trois jours de jeûne serviront d’outil de sensibilisation pour les jeunes. À Nicolet, Claudette Durand York propose une causerie aux Sœurs de l’Assomption de la Sainte-Vierge et aux Sœurs Grises, où elle les entretiendra de la valeur du travail de Développement et Paix et des besoins des communautés du Sud. De plus, le 5e dimanche du carême, des membres de Développement et Paix prendront la parole dans bon nombre d’églises du diocèse, témoignant de l’engagement concret l’organisme auprès de partenaires œuvrant dans des communautés du Sud. «Nous espérons que la population nous rejoindra et participera aux différentes activités de cette campagne. En plus d’êtres variées en style et instructives, celles-ci servent une grande cause: la paix dans le monde», déclare Micheline St-Arneault, présidente du conseil diocésain de Développement et Paix.

Lancement de la campagne Carême de partageLa campagne Ensemble pour la paix a été lancée dans le cadre d’un évènement public et médiatique qui s’est tenu au café Farniente, à Victoriaville, en présence de nombreux membres bénévoles, de l’Évêque de Nicolet, et de l’artiste Geneviève Labbé qui a offert sa chanson en prestation. L’objectif de collecte pour le diocèse de Nicolet a été fixé à 110 000 $; l’an dernier, le Carême de partage avait permis de récolter 106 031 $ sur notre territoire, ce qui inclut la collecte en église, les dons mensuels des Partagens, les dons par téléphone, par texto et par enveloppe. Quelques campagnes d’urgence ont également été lancées par Développement et Paix, notamment pour les réfugiés du Bengladesh et la crise alimentaire qui a touché plusieurs pays d’Afrique et le Yémen. Ces collectes ne sont toutefois pas comptabilisées dans les résultats du Carême de partage qui demeure la plus importante activité de financement de cette organisation catholique canadienne vouée au développement et à la justice depuis 1967.

Une solidarité qui se manifeste concrètement

Aux côtés de ses partenaires dans les pays du Sud, Développement et Paix fournit aux communautés un espace de dialogue sécuritaire où elles peuvent apprendre à se connaître, à s’écouter, à s’exprimer et à trouver des solutions justes et durables face aux défis et conflits qui les préoccupent. Cette année, les ressources de la campagne nous transportent au Cambodge, au Liban, au Nigéria et au Pérou, à la rencontre de femmes et d’hommes qui construisent un monde de paix et de justice, avec l’appui de Développement et Paix. «Leurs témoignages se retrouvent dans notre documentation en ligne, dans des vidéos sur YouTube, dans notre application pour téléphone et dans nos documents imprimés», souligne Micheline St-Arneault.

L’une des façons traditionnelles de contribuer au Carême de partage est de prendre part à la collecte spéciale du 5e dimanche du carême qui se tiendra dans toutes les églises du diocèse de Nicolet, les 17 et 18 mars prochains. «C’est une façon concrète de manifester notre solidarité et, je dirais même, notre conversion profonde dans notre cheminement de croyant, à l’approche de Pâques», indique Mgr Gazaille. Il existe de nombreux autres moyens de donner, comme le prélèvement bancaire mensuel dans le programme des Partagens. On peut aussi faire un don à la campagne de Développement et Paix, Ensemble pour la paix, en ligne à devp.org, par téléphone au 1 888-234-8533, en textant PAIX au 45678 pour faire un don de 10$.

– 30 –

 

Source :

Jacinthe Lafrance
Service des communications - Diocèse de Nicolet
819 293-6871, poste 421 ou communications@diocesenicolet.qc.ca

Ressources :

Carême de partage https://www.devp.org/fr/lent
Jeûne solidaire https://www.devp.org/fr/thinkfast

Notre maison du monde (extrait) – Geneviève Labbé: https://genevievelabbe.com/

Nous avons voyagé

On vient de loin ou du coin de la rue
La famille est grande
Rêvons ensemble notre maison du monde

Comme une fontaine qui donne toujours
Tu m’aides sans demander en retour
Je veux donner à la vie et aux gens d’ici
Rêvons notre maison du monde, on saura se comprendre

Direction des communications sociales & de la revue diocésaine En Communion
49, Mgr-Brunault, Porte A, Nicolet (Québec) J3T 1X7 | 819 293-6871 poste 421 | www.diocesenicolet.qc.ca


© 2008-2018 CECR Nicolet. Tous droits réservés.